anne collod … & alters
Conférence

Autour du Parlement des invisibles

En parallèle à la création et à la diffusion des pièces, l’association … & alters propose un ensemble de conférences et de projections de films. Elle a effectivement à cœur de nourrir la réflexion sur l’art chorégraphique et de transmettre ses sources et ses processus de travail, afin que le travail de création et de recréation qu’elle mène contribue à faire vivre un milieu fertile pour la circulation des questionnements et des idées.
Le travail présenté au plateau ou in-situ est en effet le plus souvent précédé d’un temps long et approfondi de recherche, notamment dans les archives, de constitution de documentation, de déchiffrage de partition. Les conférences permettent de partager ces sources de travail et ces processus habituellement laissés dans l’ombre, et d’offrir une mise en contexte historique des pièces. Elles proposent également, grâce aux personnalités invitées, chercheur·ses en esthétique, en histoire de la danse, en anthropologie, en philosophie, etc., d’ouvrir un champ de réflexion et de débat offrant des éclairages complémentaires, et d’approfondir et prolonger les questionnements et les enjeux des pièces. C’est aussi la possibilité d’un échange direct avec le public à travers questions et partage de réflexions.

Anne Collod s’appuie sur le travail de déchiffrage et de réinterprétation de la Danse Macabre (1935) du chorégraphe allemand Sigurd Leeder, qui est au cœur de sa pièce le Parlement des invisibles pour introduire le système de notation du mouvement de Rudolf Laban et apporter un éclairage sur le travail d’écriture chorégraphique de la danse allemande des années 30. Elle nous ouvre aussi le laboratoire de création du Parlement des invisibles en partageant des images filmées et des matériaux sonores. Elle présente également la riche histoire des danses macabres en Europe.

La danse macabre
Guyot-Marchand XVe siècle

Dates

Lieu

Ville