anne collod … & alters
Atelier

Autour de (Faire) cabane

(faire) cabane est une proposition chorégraphique et plastique in situ pour un choeur de personnes et de matériaux. Elle crée des cabanes vivantes et en mouvement, qui évoluent à partir d’un ensemble d’actions mises en jeu par des partitions chorégraphiques. Chaque participant, suivant sa partition, active et se laisse emmener par des objets/matériaux en lien avec l’ensemble du groupe, en se mouvant de concert sur le site.

La préparation de (faire) cabane se déroule sous forme d’ateliers en extérieur, sur le site, et peut également inclure des temps de présence à différents moments de la journée (aube, crépuscule, pleine chaleur, nuit), en fonction de la disponibilité des participants. Manger ensemble, s’endormir sur place, occupations diffuses, discrètes, mystérieuses, visibles par les promeneurs éventuels.
Les ateliers s’ouvrent par un temps quotidien d’échauffement et de prise de conscience où exercices et jeux permettent à chacun de développer et d’affiner sa relation au mouvement, sa capacité à se situer dans l’espace et à être à l’écoute, à percevoir l’environnement et à lire le paysage.
Chacun est également invité à mettre en jeu des imaginaires singuliers, à raviver des souvenirs lointains, à créer des paysages vivants, à disparaître dans la nature et à travailler avec les objets participants à la cabane par le biais d’explorations guidées, de manipulations et de jeux chorégraphiques.
Une partition d’actions est ensuite élaborée, elle détermine le scénario de « surgissement » de la cabane, ses déplacements et ses reconfigurations. La partition est répétée sur le site puis performée en public aux jours choisis.

Mathias Poisson réalise en parallèle aux répétitions une partition graphique de (faire) cabane, qui sert de guide de jeu aux participants et documente le projet.

Dates

Lieu

Ville