spectacles

Exposure

2Exposure105

©Laurent Philippe

 

Exposure   –  création 2017 –

 

Exposure est une proposition immersive pour un public, un site et une performeuse, qui articule à part égale trois matières, chorégraphique, sonore et lumineuse.

Exposure interroge la notion d‘énergie en lien avec les questionnements actuels sur le changement climatique et les bouleversements qu’il génère.
Comment inventer une prise qui mette la dimension sensible au cœur de ces problématiques ? Comment créer une autre perception et prise en compte de ces enjeux, abordées généralement uniquement du point de vue technologique, économique ou géopolitique?

Exposure s’intéresse aux échanges énergétiques qui se jouent entre humain.e.s et machines et à la possibilité d’une écologie des perceptions dans un environnement industriel. Il se penche notamment sur la possibilité d’apprendre à percevoir de micro-échanges au sein d’un lieu saturé d’intensités, sur les manières de cultiver l’infime et le fragile au sein du gigantesque et s’intéresse aux puissances qui peuvent être créées par les conjonctions de micro-énergies.

La chorégraphe et danseuse Anne Collod, accompagnée du compositeur sonore Francisco Lopez et du créateur de lumières Henri-Emmanuel Doublier s’emparent poétiquement du lieu et entrainent le public dans un parcours de perception des énergies qui associe solo dansé, installations sonore et lumineuse et visite technique décalée du site. Leur travail sur les vibrations, les ondulations ou les rayonnements invitent à affiner les perceptions et à s’intéresser aux flux de mouvement, de chaleur, de lumière, de son, de rêves ou d’affects qui transitent et s’échangent à différentes échelles entre humains et machines.

Le solo dansé que propose Anne Collod joue du postulat qu’elle est un écosystème qui produit et développe un ensemble d’échanges énergétiques avec son environnement. Il explore les effets de se percevoir en tant que danseuse et femme comme une « experte en énergie » dans ses multiples formes : cinétique, motrice, sexuelle, subtile, vitale, atomique, du désespoir, etc.  Flux, ondulations et vibrations composeront la matière première d’une série d’actions et de gestes ritualisés d’une femme agissante, au cœur d’un environnement partiellement toxique.
Exposure s’intéresse également aux effets locaux de la production d’énergie telle qu’elle est mise en œuvre sur le site et aux possibilités d’inventer pour un futur proche d’autres façons d’envisager et de produire nos énergies.

Création les 4 et 5 mars 2017 dans le cadre de la Biennale de Danse du Val de Marne, sur le site de la Régie de Chauffage Urbain de Fontenay-sous-Bois.

7Exposure005 - copie

©Laurent Philippe 

distribution

conception, direction artistique  Anne Collod
chorégraphie, danse  Anne Collod
création sonore  Francisco Lopez
création lumière  Caty Olive
conseil artistique  Cécile Proust
administration, production, diffusion  La Magnanerie
production déléguée association … & alters en coproduction avec La Briqueterie/Centre de Développement Chorégraphique du Val de Marne, Fontenay-en-scènes. Avec le soutien du Conseil Départemental du Val de Marne
L’association … & alters a été associée à la Briqueterie CDC Val de Marne (2014-2017) et est soutenue par la DRAC Île de France, Ministère de la Culture et de la Communication au titre de l’aide à la structuration.

5Exposure09 - copie

©Laurent Philippe 

Une performance modulable
Exposure est un parcours-performance modulable, conçu pour des lieux de production d’énergie en activité ou désaffectés : chaufferie urbaine, usine de pompage des eaux, centrales thermiques, solaires, électriques, ou éventuellement pour les théâtres en investissant le plateau, la chaufferie ou le sous-sol.
Exposure s’adapte à l’échelle et à la nature de chaque lieu.

En amont, l’association …& alters mène les repérages et recherches des lieux de production d’énergie susceptibles d’accueillir le projet, en lien avec la structure invitante.
Ces démarches sont susceptibles de s’appuyer sur les organismes territoriaux existants : services d’urbanisme, CAUE, syndicats, associations, etc. puisque l’enjeu pour nous est de construire des partenariats diversifiés en engageant un dialogue avec des acteurs du champ artistique, politique et social désireux de partager collectivement une expérience sensible, réflexive et poétique sur « un site » spécifique, parfois inaccessible au public.

Cette entrée a été publiée dans : spectacles